C’est quoi le ghosting ? Comment y faire face ?

ghosting

Cette expression a peut-être récemment attiré votre attention ; elle apparaît de plus en plus souvent sur Internet. Le terme « ghosting », associé au mot « Ghost » qui veut dire fantôme, a été utilisé pour décrire un acte particulier que de nombreuses personnes ont vécu.

Lorsqu’une personne ne donne aucune information du jour au lendemain, sans fournir d’explication, on parle de « ghosting ». Cela peut se produire dans une relation amicale ou amoureuse.

Celui-ci fonctionne bien, et le lendemain, le compagnon disparaît. Ce qui apparaissait à l’autre comme une belle histoire d’amour sans enjeux ni perspectives d’avenir devient un souvenir instantané.

Quelle est la fonction de ce profil ? Quels sont les signaux que vous recherchez pour déterminer si quelqu’un peut ghoster son partenaire ? Comment réagissez-vous si quelqu’un vous ghote ? Voilà quelques-unes des questions que peut se poser une personne qui a été victime de ghosting.

Ghosting : Définition & Explications

Le terme « ghosting » désigne le fait de disparaître sans prévenir son conjoint. Cela vient du terme « Ghost » qui signifie donc fantôme comme dit plus haut. Il s’aagit là d’un comportement, une attitude. L’individu laisse derrière lui une relation qui a été créée, même s’il n’est pas mort.

La communication a augmenté et modifié la manière dont nous tissons des liens grâce au développement des téléphones portables et des médias sociaux. Il est également plus facile de les voir s’effacer s’il est plus simple de contacter de nouvelles personnes en tapant sur un écran.

Les gens entrent et sortent de nos vies sans grand effort de leur part. De nombreux individus ne considèrent plus le fait d’être célibataire comme un danger, puisque les applications de rencontre encouragent les couples et la possibilité de trouver rapidement un nouveau partenaire. Il n’est pas surprenant que les témoignages de ghosting aient augmenté ces dernières années, compte tenu de ce fait.

Comment reconnaitre un ghosteur ?

Si l’on parle de ghosting, il faut se demander si la personne qui s’y adonne est une bonne influence. On peut commencer par noter que ce genre de profil reflète une personne qui accorde une grande importance à la séduction. Qu’il s’agisse d’un homme ou d’une femme, le ghoster prend du plaisir dans la phase de séduction.

Lorsqu’une rencontre a lieu et que l’autre est reconnu, le fantôme trouve sa niche. Le fantôme a plus de plaisir à séduire qu’à aimer ou à s’engager dans une relation. Par conséquent, il a tendance à avoir de nombreuses relations au fil du temps, disparaissant d’une relation à l’autre à chaque nouvelle rencontre.

On peut aussi supposer que les fantômes ne veulent pas assumer la responsabilité de leurs actes. Il est difficile de rompre avec quelqu’un, et cela demande du courage. Pour ces personnes, la rupture apparaît comme une source de conflits et de difficultés qu’elles n’ont pas besoin de gérer.

Parce qu’il a plus peur d’être vu que de se regarder en face, il préfère fuir et jouer les amnésiques. Il n’a ni le temps, ni l’envie, ni l’énergie de se préoccuper des sentiments des autres en ce moment.

Un ghosteur peut être une personne qui a peur d’être abandonnée. Le chasseur de fantômes, comme tout autre individu souffrant de cette phobie, quittera son partenaire avant que celui-ci ne s’en aille. La peur de l’abandon et l’angoisse qui l’accompagne ont un impact sur la gestion des relations.

L’objectif du ghosting n’est pas de nuire à l’autre personne. Il s’agit plutôt d’une peur personnelle qui fait perdre de vue ce que l’autre personne peut vivre. Le fantôme tente d’éviter toute douleur et toute souffrance en prenant les choses en main. Il a l’impression que rien ne peut lui échapper, qu’il est maître de sa vie

Il ne peut se cacher que si la peur de l’abandon l’emporte. Il suffit que ses sentiments pour son conjoint le rendent vulnérable pour que la seule issue logique soit la fuite.

Comment faire face et surmonter le ghosting ?

Si c’est vous qui avez été « ghosté », il vous faudra un certain temps pour accepter que vous devez passer à autre chose. Vous devez également reconnaître que vous n’êtes pas le seul responsable de la rupture. Ghosting quelqu’un est une tentative d’éviter une situation ou de ne pas reconnaître vos actions. Ce n’est pas de votre faute.

Cependant, c’est l’occasion de réfléchir à votre vie. Qu’est-ce qui a pu vous blesser dans cette relation ? Quels sont les comportements que vous ne voulez plus accepter ? C’est aussi le moment de travailler sur votre estime de soi et votre confiance en vous si vous êtes émotionnellement dépendant.

C’est peut-être la chose la plus importante à considérer. Vous pouvez dire non à ce qui vous fait du mal sans dépendre de quelqu’un d’autre. Vous ne permettrez pas à quelqu’un de vous dominer longtemps. Plus important encore, lorsque vous serez séparés, que ce soit par le ghosting ou non, vous ressentirez moins de douleur.

Conclusion & Avis

Le ghosting est un nouveau terme pour un vieux phénomène : la pratique consistant à mettre fin à une relation en disparaissant tout simplement, sans explication ni avertissement.

Si vous avez été victime d’un ghosting, l’expérience peut être douloureuse. Mais c’est aussi une occasion d’en apprendre davantage sur vous-même et sur ce que vous voulez dans une relation.

Si vous envisagez de vous faire passer pour un fantôme n’oubliez pas que l’autre personne sera probablement blessée et désorientée. Avant de choisir cette méthode pour mettre fin à une relation, demandez-vous si vous êtes prêt(e) à réagir aussi violemment.

Si quelqu’un vous a fait faux bond, il peut être utile de parler de vos sentiments avec des amis ou des membres de votre famille. Il peut également être utile de consulter un professionnel !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.